23 octobre 2006

Changement climatique

  • Le changement climatique global constitue un événement planétaire majeur. Cette question pose en fait un double problème : l’adaptation aux impacts des changements climatiques d’une part et la nécessité d’atténuer les émissions de gaz à effet de serre responsables du changement climatique. Cette double exigence se trouve ainsi profondément imbriquée dans les choix de développement économique et social. Elle constitue une équation particulièrement difficile pour les pays en développement. Pour l’Algérie, cette question est particulièrement cruciale si l’on tient compte de la grande vulnérabilité aux aléas du climat en raison de l’aridité naturelle du territoire et des risques d’aggravation de problèmes tels que la désertification ou la perte de biodiversité. Les phénomènes extrêmes tels que les inondations ou les vagues de chaleur seront-ils plus fréquents à l’avenir? Comment seront affectées des secteurs sensibles tels que les ressources en eau, la santé ou l’énergie en Algérie? Le monde économique et social doit intégrer cette dimension dans son action immédiate et sa prospective. L’exercice est complexe en raison de la diversité des acteurs et de leurs intérêts spécifiques.

  • Malgré les tensions qui ont prévalu lors des négociations internationales sur le changement climatique, des opportunités nouvelles sont offertes tant par la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques que le Protocole de Kyoto qui en a découlé. Les modalités pratiques du Mécanisme de Développement Propre méritent d’être suffisamment explicitées pour permettre aux opérateurs économiques publics et privés d’en tirer un réel bénéfice. Ces actions doivent être menées dans le cadre d’une véritable stratégie concertée qui concilie la nécessité de protéger les secteurs et populations vulnérables et le développement de projets économiquement viables dans ce domaine. Plusieurs exemples de projets intégrés voient le jour dans le monde : promotion des énergies renouvelables, récupération du méthane des décharges publiques, amélioration de l’efficacité énergétique des industries, reboisement destiné à augmenter la séquestration du carbone.

  • Il s’agit en définitive de créer une véritable synergie qui replace l’exigence du développement au centre des stratégies et actions envisagées. Une telle démarche suppose tout à la fois une responsabilisation des acteurs et un véritable renforcement de leurs capacités. Le présent workshop s’inscrit dans cette perspective.

Posté par jopiter à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Changement climatique

Nouveau commentaire